Carrière et précision

Ottonin Romain, Richiger William, Sandoz Michael

GCI - GEN 1ère année


Contexte

Le rôle d'une carrière est d'approvisionner le canton en matériaux pierreux pour la construction. Ce rôle est rempli par l'Etat envers les cantons. Il le remplit en collaboration avec des exploitants. Dans notre cas, Holcim est l'exploitant sur le site de la carrière du Mormont à Eclépens.

Cette installation se situe entre Lausanne et Yverdon-les-Bains, plus précisément à La Sarraz.

Carte de la région


But

Le but du projet est de calculer le volume de matériaux déjà excavés depuis le début de l’exploitation. Puis dans un second temps, des mesures de la surface boisée se trouvant au Nord de la carrière seront effectuées, afin de planifier une extension future de celle-ci.

Carrière d'Éclepens


Méthode

Toutes les mesures de surfaces nécessaires aux calculs de volume seront prises avec un drone contrôlé par ordinateur. L’aéronef sera équipé d’un appareil photo numérique de toute dernière génération, afin d’obtenir une qualité d’image optimale.

Le drone R-Pod permettra de créer :

  • un modèle numérique de terrain (MNT)
  • un modèle numérique de surface (MNS)
  • un modèle tridimensionnelle

Une modélisation tridimensionnelle précise de la zone est nécessaire pour effectuer tous les calculs de volume.

Le drone R-Pod


Plan de vol

La réalisation photogrammétrique se fera en deux étapes de vol.

Vol 1 - Survol de la carrière existante

Vol 2 - Survol de la zone d'extension future


Résultat

Profil en long carrière

Le premier vol fournira le modèle numérique de terrain (MNT, trait en rouge). Le trait gris représentant le terrain naturel avant l’exploitation. Pour déterminer le terrain naturel, d'anciennes cartes topographiques seront nécessaires. Finalement, le volume excavé sera calculé par la soustraction du terrain naturel avant l’exploitation par le MNT.

Profil en long zone d'extension

Le second vol permettra de calculer le volume de forêt à déboiser en vue d’une extension d’une future carrière. Le trait rouge représentant le modèle numérique de terrain (MNT) et la végétation part le modèle numérique de surface (MNS). La différence des deux modèles (MNS - MNT) donnera le volume de bois à évacuer.


Conclusion

Le vol de R-Pod permettra de récolter les informations nécessaires à la précision 3D. Ce vol pourra être couplé avec un balayage LiDar, afin d’obtenir une meilleure précision altimétrique. Les résultats des deux vols donneront une situation tridimensionnelle de la carrière. Le premier vol aura pour objectif de calculer le volume qui a déjà été exploité. Quant au deuxième vol, il consistera à calculer la quantité de bois à évacuer dans l’optique d’un agrandissement de la carrière existante.


Sources