Survol du site du Guinness Irish Festival de Sion

Auteurs

  • Délèze Kevin (GGT)
  • Dummermuth Fabien (GGT)
  • Favre Guillaume (C+I)
  • Sposetti Aurelia (GEN)

Objectifs

Le but de ce projet est de créer un plan des infrastructures du Festival. Cela permettrait une continuité dans le positionnement des infrastructures et d'optimiser l'espace à disposition grâce à un plan de bonne précision.


Acquisition de données

Matériels utilisés

Le projet consiste en un survol de la zone du festival à l'aide du drone R-Pod. Cet appareil autonome consiste à établir une représentation photogrammétrique de la zone grâce à des clichés pris en 2D à une altitude donnée.

Sont nécessaire pour le projet:

  • Drone R-Pod
  • Un système de positionnement par satellites

Plan de vol

Autorisation

Le vol se déroulera à 400m de distance de l'aéroport de Sion. Il a été planifié pour faire voler R-Pod avec des lignes parallèles pour minimiser encore plus les inconvénients avec le trafic aérien.

Selon les indications de l'OFAC (Office fédéral de l'aviation civile) pour un drone de petites dimensions comme R-Pod: ” aucune autorisation n'est nécessaire, à condition que le « pilote » maintienne un contact visuel permanent avec le drone.” et en plus: “Les vols automatiques (fonctionnement autonome) dans le champ visuel du pilote sont admis pour autant que le pilote soit en tout temps en mesure de reprendre si nécessaire le contrôle de l'appareil.”

Caractéristiques du vol

Définir le périmètre de la zone à survoler selon les objectifs fixés: un rectangle de 460m x 330m couvre la surface de 12ha du festival. L'altitude du vol moyenne de R-Pod est de 400m, qui permet d'obtenir un GSD (Ground Sampling Distance), distance d’échantillonnage au sol, de 6.7 cm: c’est-à-dire qu’un pixel sur notre photo représente 6.7 cm au sol, qui permet une précision assez haute pour la restitution des images aériennes.

Exécution du vol

Le vol n’a malheureusement pas été effectué pour le moment.

Le choix du jour pour l’exécution du vol est déterminant: la saison, la météo et surtout le vent jouent un rôle très important pour la qualité de l’image et du détail restitué. Dans notre cas, il sera nécessaire de réaliser le vol lorsque l'ensemble des infrastructures sont présente sur le site du festival, c'est à dire entre le 2 et le 4 août 2012.

Un exemple des vitesses et de direction du vent à Sion: http://www.meteosuisse.admin.ch/web/de/wetter/aktuelles_wetter.StationData.win.SIO.gif

R-Pod a besoin d'une place de décollage et d'atterrissage: autour de la zone du festival se trouvent des champs et des prairies, il ne sera pas difficile de trouver un endroit où commencer le vol.


Géoréférencement

GCP

Les GCP (Ground Control Point) sont des points au sol connus en coordonnées planimétriques et/ou altimétriques importants pour le positionnement des images prises par le drone. Les points seront implantés avant le vol de manière à être visible sur les clichés. Tous points naturels ou artificiels peuvent être utilisés pour le géoréférencement comme des marquages de place de parc. Les points fixes de la Mensuration Officielle peuvent être pris en considération pour le calage des images.

Restitution photogramètrique

Dans le cadre du vol photogrammétrique, le but est de réaliser une orthophoto à partir des clichés pris par le drone. Il s'agit d'une image orthoréctifée à laquelle deux translation, une rotation et un facteur d'échelle sont appliqués afin que l'image soit superposable sur un plan. (image ayant la qualité graphique d'un photo et la qualité géométrique d'un plan)

Exemple d'image extrait de google-maps :

Les aspects positifs d'une orthophoto :

  • Plaisant à l'oeil
  • “Sans projections”. Modèle du capteur pas nécessaire
  • Angles et distances conservés

Les points négatifs de l'orthophoto:

  • Image raster (gros fichier)
  • Pas de vision stéréoscopique
  • Contraintes pour la création (acquisition, traitement)

Digitalisation

La digitalisation se fera à l'aide d'un logiciel de dessin de type Autocad. Grâce aux GCP mesurés par GPS, l'orthophoto sera calée dans le système de coordonnées nationales et les infrastructures seront directement digitalisées sur cette dernière.


Liens