Monthly Archives: octobre 2012

Essais en forêt dense ivoirienne

Pour la première fois R-Pod “s’envole” pour l’Afrique, plus précisément pour la Côte d’Ivoire. Ce projet a pour objectif de tester l’utilisation d’un drone pour la cartographie de la végétation en Côte d’Ivoire et de mettre en place une collaboration avec des instituts ivoiriens qui pourraient être intéressés par les applications liées à cet outil. Une mission de 4 jours est prévue dans le Parc National de Taï avec 3 responsables ivoiriens intéressés par une collaboration, puis 5 jours pour mettre en place des collaborations pour des futurs projets.

Localisation du Parc National de Taï

Intérêts du projet pour la conservation et la gestion des ressources naturelles

La cartographie est un outil essentiel pour la conservation et la gestion du milieu naturel, en particulier dans les régions où la pression humaine est très forte, comme c’est le cas en périphérie des aires protégées et souvent même à l’intérieure de celles-ci.

Couvert nuageux quasi permanent sur le parc Taï. Seule une image satellitaire sur 100 est utilisable!

La cartographie permet d’optimiser le travail de terrain. En effet, lors de la mise en place d’un projet d’inventaire ou de conservation, la disponibilité d’images permet d’évaluer l’importance des surfaces à protéger ou d’identifier rapidement les zones dans lesquelles il faudrait réaliser des inventaires. Ces images sont des outils indispensables pour suivre l’évolution du projet et pour documenter auprès des populations riveraines l’importance des enjeux.

L’imagerie satellitaire, comme source d’images, est extrêmement utile car elle permet de cartographier de grandes surfaces. Cependant, suivant l’expérience en zone forestière tropicale, la disponibilité d’images est très fortement réduite par la présence d’un couvert nuageux ou de fortes brumes (sur la zone du Parc National de Taï, seule une image sur 100 est utilisable). De plus l’acquisition d’images récentes nécessite un financement relativement élevé pour un projet de recherche couvrant seulement une partie réduite de l’image satellitaire. L’alternative est alors la mission aérienne par avion, qui reste également difficile à mettre en place selon les régions pour des questions de météo et d’organisation.

Les Conservatoire et Jardin botaniques de Genève ont pris contact avec la HEIG-VD pour lui proposer de tester le concept R-Pod dans un contexte tropical et en particulier sur le couvert de la forêt dense humide du Parc National de Taï ou sur la zone marécageuse du Parc National d’Azagny. Le concept R-Pod, comprenant un aile avec des coûts de fabrication raisonnables et d’utilisation quasi nuls, devrait répondre parfaitement au besoin de la recherche scientifique des naturalistes ou des gestionnaires sur le terrain pour obtenir des images couleurs ou fausses couleurs (proche infrarouges).

En organisant une mission en Côte d’Ivoire (financée par un Projet CSRS-PNUD2/Projet de renforcement du partenariat Scientifique Ivoiro-Suisse) sur 10 jours R-Pod et les CJB espèrent tester le drone durant 4 jours sur la partie sud de Taï, et présenter l’outil durant 5 jours en nouant des contacts avec les instituts de recherche en Côte d’Ivoire. Le choix du Parc National de Taï est intéressant car il permettrait de fournir des informations cartographiques utiles tant aux gestionnaires qu’aux chercheurs. En effet, les CJB avaient entrepris des recherches cartographiques et floristiques sur cette zone, mais le projet de cartographie proprement dit a dû être reporté faute de données images disponibles. La possibilité d’identifier des espèces végétales et de décrire leur état phénologique à différents moments de l’année est aussi un élément intéressant pour les recherches faunistiques.

Pour la suite, rendez-vous en Côte d’Ivoire dès le 22 octobre…

Déplacement des fans de Gottéron

Ce vendredi 5 octobre 2012 est un jour particulier pour 2200 fans de Gottéron qui ont reçu leur billet ainsi que le déplacement pour Davos.

43 cars étaient annoncés, personnellement j’en compte 42 sur la photo, ca n’en reste pas moins impressionnant.

C’était aussi l’occasion pour R-Pod II de ressortir pour photographier le kilomètre de la Route Jo Siffert à Givisiez.

Nous leurs souhaitons un bon voyage, ainsi qu’un bon match dans les montagnes grisonnes.

Rte Jo Siffert 1Rte Jo Siffert 2