Première formation digne de ce nom

Touch n’go… ou presque (en fait: abort landing à 3 m au-dessus du sol)

Les 10 et 11 novembre ont été l’occasion de la première formation photogrammétrique « customisée » pour un futur utilisateur de SwingletCAM à Hong Kong. Après de nombreuses démonstrations, il était bienvenu de consacrer deux jours pleins à une vraie formation, qui s’est déroulée en partie au labo D58 et en partie sur le terrain.

Le terrain, parlons-en : le premier jour a permis l’exécution de six vols se terminant une fois par un atterrissage en spirale et cinq fois en ligne, un record ! Tous les cas de figures ont été traités : un peu court, un peu long, entre les voitures (parking), entre les arbres et même mieux qu’un « touch n’ go », un passage sous le MNT de Google Earth (voir illustration).

Le brouillard nous obligeait malheureusement à voler à 120 m s/sol. Un vol a même eu lieu au-dessus du brouillard (1100 m), mais les photos ne sont pas vraiment utilisables…

Vision fantomatique aux Cluds

Le lendemain, l’envie de marquer le coup de cette date unique et le besoin de voir le soleil étaient trop grands. Décision a donc été prise d’aller sur le Balcon du Jura. Aux Cluds, à 1200 m d’altitude, le brouillard continuait à nous « envahir » (voir illustration).

En dernier recours, toute l’équipe s’est déplacée à l’Auberson, moins haut, mais de l’autre côté de la crête du Jura ! Les conditions étaient alors idéales, bien que très automnales (soleil à 27° au-dessus de l’horizon, soit des ombres de l’ordre de 2x la taille des objets). Trois vols ont alors pu être réalisés, un de production et deux pour faire de jolies vidéos, à voir bientôt ici même.

Orthomosaïque de l’Auberson et ses ondulations de terrain

Laisser un commentaire


NOTE - Vous pouvez utiliser les éléments et attributs HTML tags and attributes:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>