R-Pod a des propriétés thérapeutiques

La journée commençait mal: un train qui tombe en rade, les batteries du GPS qui ne sont pas les bonnes, la chape de brouillard qui ne se lève pas, bref, les vols à Payerne ne se présentaient pas bien. On vole quand même l’ouest de la ville pour le projet territorial des 3ème année GEO, les GCP sont mesurés, Cédric Moullet (swisstopo) et Jean-Luc Miserez (INSER) nous rendent visite. On enchaîne avec le centre-ville, puis la rue des Berges à haute résolution. L’atmosphère se détend… et le ciel s’éclaircit. On décide alors de voler un « landmark » de Payerne: son aérodrome. En quelques minutes, c’est parti! La sécurité finit par s’inquiète de notre présence sur le terrain de l’aérodrome, mais pas du drone, ni des photos prises! On va donc atterrir un peu plus loin, profitant une fois de plus de la souplesse et de la mobilité du système.

Une journée qui partait mal et qui se termine très bien: c’est aussi ça R-Pod!

L'abbatiale de Payerne

Moitié droite de l'image de gauche

Moitié gauche de l'image de droite

Le recouvrement latéral de 50% est bien respecté, ce qui va faciliter la restitution stéréoscopique des bâtiments. Combiné au recouvrement longitudinal de 80%, chaque objet est observé dans jusqu’à 10 images voisines.

L'aérodrome de Payerne, 400m AGL

Laisser un commentaire


NOTE - Vous pouvez utiliser les éléments et attributs HTML tags and attributes:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>