Monthly Archives: juillet 2011

Paléo Festival 2011

Chaque année c’est le même rituel, durant six jours la plaine de l’Asse accueille plus de 200’000 festivaliers dans le cadre du Paléo Festival.

L’idée d’effectuer un vol sur un festival nous trottait dans la tête depuis un certains temps et le hasard faisant bien les choses, une rencontre avec le coordinateur géomatique du Paléo lors de la journée de SITG le 24 juin à Genève, a permis de mettre les choses en place.

Visite sur place

Suite à différents contacts avec les responsables de la sécurité, nous avons pu visiter la “Cellule de Traitement de l’Information et de Décision” du festival, endroit où la cartographie est omniprésente, pour avoir un aperçu du traitement de la géoinformation lors des divers “événements” qui ont lieu sur le site.

R-Pod @ Paléo

Dans la discussion, quelques idées d’utilisation de R-Pod sont apparues :

  • Avoir un fond de plan à jour pour servir de support à d’autres géodonnées (vol juste avant l’ouverture des portes)
  • Contrôler l’implantation des stands et autres mobiliers
  • Visualiser le remplissage des parkings
  • Archiver les différentes éditions du festival

Vols au-dessus du site

Afin de tester notre système, nous avons effectué plusieurs vols avec des configurations différentes (hauteur, périmètre, heure).

Bien que la pression fût un peu plus élevée que lors de nos vols habituels, cette expérience a vraiment été très positive et marquante pour nous tous. Et maintenant on peut le dire : on a volé Paléo !

Article complet avec exemples ici (protégé)

Protégé : Paléo Festival 2011 (avec exemples)

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Vol à Chavornay

Un vol sur le village de Chavornay a été effectué ce matin, dans des conditions idéales, avec pour but principal de fournir des données à notre stagiaire Kevin qui travaille sur la problématique de l’usage de drones dans la mensurations officielle.

La surface recouverte est de près de 4 km carrés (l’ensemble du village avec ses alentours), a une hauteur de vol de 270 m pour une GSD de 8 cm, ce qui représente un total de 160 photos. Comme on peut le voir sur la vue 3D de la trajectoire, le vol a été fait en deux fois étant donné sa grande taille.
Lire la suite »

Record d’altitude… et de vent!

Lundi 4 juillet était agendé pour une nouvelle confrontation avec un terrain magnifique mais rigoureux, les Rochers-de-Naye. Le but était de générer une morphologie fine pour une application botanique du LaSIG (EPFL) et de l’Uni de Neuchâtel.

Les conditions étaient bonnes: beau temps, un peu voilé et vent faible à modéré. Après être montée en train, l’aile a pris son envol et a atteint son altitude record: 2236 m s/mer (ou 250 m s/sol). Le vent à cette altitude était plutôt modéré que faible et notre brave petite aile devait batailler avec  7 m/s ou 25 km/h. Un bon échantillon étant acquis (selon deux plans de vol différent), il était temps de rentrer tout le matériel avant de faire le vol de trop.

Deux trajectoires couvrant la zone d'intérêt principale

Et tout ça, sans déranger les marmottes qui prenaient le soleil dans leur enclos.