Vol d’entraînement à Pomy

Ce matin a eu lieu un vol d’entraînement du drone au-dessus des vastes étendues agricoles qu’offre la région de Pomy, à 2.5 km au sud-est d’Yverdon-les-Bains.

Vol du drone à Pomy


Les conditions étaient presque extrêmes. Le vent était relativement puissant, venant de l’ouest et avec des rafales déstabilisantes pour le drone. Il montrait quelques peines lorsqu’il était face au vent, mais s’en sortait toujours très bien. Les trajectoires étaient respectées au mieux, et les atterrissages face au vent permettaient à l’engin de se poser tout en douceur. Le système est vraiment robuste et intelligent.

Malgré son impressionnante autonomie, nous devons admettre que la présence de deux personnes (au minimum) est requise lors des vols. Le premier opérateur se charge de surveille la trajectoire sur l’ordinateur, tandis que l’autre s’occupe du lancement, de ne pas lâcher des yeux le drone et de signaler tout risque non-visible sur un écran d’ordinateur (changement trop rapide d’altitude, obstacles, etc.).

Au final, cette première expérience « non-assistée » par l’équipe de senseFly nous a permis de prendre le l’assurance pour les futurs vols R-Pod.

  1. Daniel Rohrer

    Cette fois c’est parti…

    Je pense qu’il est très important de noter les procédures que vous vous mettez au point, tant au niveau logistique qu’au niveau technique.

    C’est l’accumulation de ces connaissances qui fait votre compétence!

    Du sérieux de ces informations dépend la longévité du projet… Longue vie à R-Pod.

    Si le besoin s’en fait sentir, j’ai quelques idées pour monter des procédures, check-lists et des recommandations.

    L’un des principaux défis consiste à voler au-dessus de la ville sans risque. Pas si évident.

    Bonne chance.

Laisser un commentaire


NOTE - Vous pouvez utiliser les éléments et attributs HTML tags and attributes:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>